+33 661674223 / 0559156586 contact@sense-education.com

SEO INTERNATIONAL

Traduction et SEO International

La première règle de travail avec les langues et la traduction est de ne jamais utiliser la traduction automatique. La traduction automatique est très inexacte et peut même vous léser. L’utilisation de traductions par machine produit une très mauvaise expérience utilisateur et un référencement médiocre pour votre SEO international.

Les traductions du contenu doivent toujours être faites par un être humain qui parle couramment cette langue et la langue originale du contenu. Si vous traitez des variations régionales, il est recommandé de recruter un traducteur qui est originaire du pays concerné ou qui habite dans la région.

Quelques dépenses supplémentaires sur la traduction assureront une meilleure expérience utilisateur et un trafic plus organique.

Sélections d’URL / Nom de Domaine

La première chose à déterminer pour le SEO international dans le géo-ciblage, au-delà des pays cibles, est la structure d’URL.

Ceci est très important car, une fois que vous choisissez une structure, chaque expansion du pays devrait suivre le même schéma. Changer la structure d’URL plus tard est difficile et coûteuse en ce qui concerne le trafic organique à court terme.

Dans l’ordre de préférence, vos choix sont les suivants :

Sous-répertoires. C’est ma configuration préférée, car elle utilise le même domaine et sous-domaine par tout. Cela se traduit par l’utilisation d’une partie de l’énergie que vous avez déjà construite avec d’autres zones axées sur le pays (ou le site initial). Cette configuration fonctionne bien pour ajouter différentes traductions dans un pays plus tard.

Remarque : Si vous utilisez des sous-répertoires pour le pays et la langue, commencez toujours par le pays, puis la langue.

Exemple : www.domain.com/us/es (pour les États-Unis, en langue espagnole) ou www.domain.com/ca/fr (axé sur le Canada, en français canadien).

CcTLD. C’est le signal le plus fort que vous concentrez votre contenu sur un pays spécifique. Il géo-cible automatiquement. Mais cela a également un inconvénient. Si vous avez commencé avec un ccTLD et que vous avez développé une autre langue plus tard, vous ne pouvez pas cibler un sous-dossier dans un ccTLD à ce moment-là.

Exemple : www.domain.ca/us ne fonctionnera pas pour cibler les États-Unis. L’objectif restera le Canada.

Sous-domaines. Mon dernier choix, car vous restez sur le même domaine. Mais, si votre équipe technologique préfère cela, il n’y a rien de mal à utiliser un sous-domaine pour géocibler. Vous devrez réclamer chaque sous-domaine dans Search Console et Bing Webmaster Tools et définir la géo-cible pour chaque, comme vous le feriez avec les sous-dossiers.

Exemple : gb.domain.com

Voici un tableau de Google qui résume les choix pour aider votre SEO international:

Structure d’URL Exemple Avantages Inconvénients
Propre à certains pays example.ie • Ciblage géographique clair • Localisation géographique du serveur non pertinente

• Séparation aisée des sites

• Onéreux (la disponibilité peut être limitée) • Nécessite une infrastructure plus importante

• Exigences liées au ccTLD strictes (parfois)

Sous-domaines avec gTLD de.example.com • Facilité de la mise en œuvre • Possibilité d’utiliser le ciblage géographique de la Search Console

• Plusieurs localisations géographiques possibles pour le serveur

• Séparation aisée des sites

• Il est possible que les visiteurs ne puissent pas identifier le ciblage géographique à l’aide de l’URL seule (le code « de » correspond-il à la langue ou au pays ?).
Sous-répertoires avec gTLD example.com/de/ • Facilité de la mise en œuvre • Possibilité d’utiliser le ciblage géographique de la Search Console

• Peu de maintenance (même hébergeur)

• Il est possible que les internautes ne puissent pas identifier le ciblage géographique à l’aide de l’URL seule. • Localisation géographique du serveur unique

• Séparation des sites plus complexe

Paramètres d’URL site.com?loc=de • Utilisation déconseillée • Segmentation basée sur l’URL difficile • Il est possible que les internautes ne puissent pas identifier le ciblage géographique à l’aide de l’URL seule.

• Utilisation impossible du ciblage géographique dans la Search Console

Ciblage par pays / géolocalisation 

Si votre entreprise ou votre contenu change en fonction de l’emplacement de l’utilisateur, le ciblage par pays est pour vous. Si vous proposez un ensemble différent de produits, si vous avez des frais d’expédition, de prix, de structure de regroupement ou même d’images et de descriptions différentes, c’est la solution à adopter.

N’utilisez pas la géo-location/géolocalisation si votre contenu ou vos offres ne changent pas ou vous n’avez pas les ressources nécessaires pour modifier le contenu. Si vous lancez un contenu ciblé dans n’importe quelle structure d’URL (ccTLD, sous-domaine ou sous-répertoire) et que le contenu est identique, vous risquez que les utilisateurs rencontrent la section d’un autre pays et cela nuira à votre SEO international.

Changements de contenu et SEO International

La plus grande question posée lorsque quelqu’un entreprend une expansion de ciblage par pays est : « À quel point mon contenu doit-il changer pour ne pas être dupliqué ? » En bref – il n’y a pas de numéro magique. Il n’y a pas un certain nombre de phrases ou un pourcentage. La quantité que votre contenu doit changer par site ou sous-dossier dépends entièrement de votre marché cible et de votre entreprise.

Le contenu fait la valeur ajoutée du site ! Il représente près de 80% de son référencement. C’est pourquoi il doit être riche, unique et parfaitement adapté aux pays ciblés. Il est fortement conseillé de produire du contenu local, c’est-à-dire des articles concernant les sujets d’actualité du pays concerné. C’est le meilleur moyen d’être bien référencé sur les moteurs de recherche étrangers.

Vous devrez faire une étude de marché sur votre nouveau marché cible pour déterminer comment votre contenu devrait changer pour répondre à leurs besoins. Il existe plusieurs façons dont vous pouvez modifier votre contenu pour cibler un nouveau pays. Les plus courantes sont les suivantes :

Différenciation de produit

Si vous offrez des produits ou des services différents à différents pays en supprimant ceux qui ne sont pas demandés, interdits ou autrement pas recherchés, ou en ajoutant spécifiquement des produits nouveaux pour ce pays, cela modifie le contenu de votre site.

Noms des produits

La signification des noms de produits peut changer dans différents pays. La façon dont une région spécifique qualifie un produit ou un service peut également changer, ce qui oblige à modifier votre schéma de dénomination de produit ou de service.

Mots clés

Dans votre logique de référencement international, il est important d’adapter vos mots-clés à la langue et aux tendances locales. Cela passe par la définition des termes les plus employés par les internautes sur le marché concerné.

Structure des prix

L’une des choses les plus courantes qui changent dans le contenu spécifique au pays est le prix. Il y a la question de la monnaie qui est différente, mais plus encore, certains pays ont des marchés de l’offre et de la demande différents qui changeront votre structure de tarification.

Images

Il est impératif d’adapter votre image à la culture du pays ciblé. La compréhension de la culture de votre nouveau marché cible est l’une des clefs pour un marketing efficace.

Lois, règles et règlements

L’une des façons les plus importantes de modifier votre contenu est de satisfaire les lois et règlements locaux. Cela dépendra de chaque entreprise. Vous pourriez faire face à beaucoup de règlements, alors que d’autres n’en trouveront aucun. Vérifiez les concurrents locaux pour voir ce que vous devrez faire. Exemple : si vous vendez au Royaume-Uni et créez des cookies sur l’ordinateur de votre visiteur, vous devez les avertir de l’utilisation des cookies. Ce n’est pas une loi aux États-Unis.

Par ailleurs, une bonne affichage de vos conditions de vente aidera votre service client.

Netlinking

Les backlinks mis en place sur les sites à l’étranger doivent conserver une origine locale, c’est-à-dire que les liens doivent provenir de sites locaux. La qualité des backlinks est toujours de mise dans le SEO international et vous devez toujours veiller à la bonne formulation des textes d’ancrage ainsi qu’à leur pertinence.

Hébergement et SEO International

Afin d’être bien référencé sur les moteurs de recherche étrangers, il est important que votre nom de domaine et votre hébergement soient situés dans le pays ciblé. Choisir d’être hébergé localement a un impact positive sur l’indexation de votre site sur ces moteurs.

Codage de votre site: Hreflang et XML sitemaps

Afin d’être certain d’envoyer la langue correcte à vos clients il existe une solution qui consiste à utiliser les attributs de hreflang (rel = « alternate » hreflang = « x »). Ils sont utilisés par Google (et Yandex) pour identifier correctement la langue et le ciblage par pays de sites Web multilingues. (Notez que Bing utilise une méta-étiquette « langue de contenu »).

Imaginez que vous avez une page en anglais à http://www.madomaine.com/, avec une version française à http://fr.madomaine.com/. Selon Google, vous pouvez indiquer que l’URL française est équivalente à la page anglaise en utilisant les attributs hreflang de deux façons :

1. Un lien HTML dans l’en-tête. Dans la section HTML de http://www.mydomain.com/, ajoutez un élément de lien indiquant la version française de ce site Web à http://fr.example.com/, comme ceci :

2. Un plan du site. Au lieu d’utiliser un lien HTML dans l’en-tête, vous pouvez inclure des informations de version de langue dans un sitemap XML.

Un sitemap XML est un moyen simple de fournir aux moteurs de recherche une liste de toutes les pages disponibles sur votre site. Les sitemaps XML sont soumis aux moteurs de recherche afin qu’ils puissent explorer votre site Web de manière plus efficace.

(Veillez à ne pas confondre les sitemaps XML avec les sitemaps HTML, qui permettent aux utilisateurs de naviguer facilement sur un site Web. Les utilisateurs peuvent accéder au Sitemap pour voir une page qu’ils ne peuvent trouver en recherchant ou en naviguant dans les menus de votre site Web.)

Un XML Sitemap inclut généralement une liste des URLs et des informations sur chaque URL, telles que :

  • Son importance (priorité de l’URL par rapport aux autres URL)
  • À quelle fréquence il change (quotidiennement, hebdomadaire, mensuel, jamais, etc.)
  • La date de sa dernière modification.
  • Images ou vidéos incluses sur chaque URL.

Pour les sites Web multilingues, les sites peuvent également inclure des informations sur les URL de langue alternatives (balises de hreflang).

Il existe plusieurs opinions divergentes concernant l’utilisation de sitemaps XML, et elles ne sont pas toujours pertinents ou nécessaires. Google recommande également de choisir une seule façon de mettre en œuvre les annotations de hreflang afin d’éviter les erreurs.

Une fois que votre site est en ligne et que votre marquage est en place, vous pouvez vérifier les problèmes dans Google Search Console. Cela vous aidera à identifier les balises incorrectes.

Expérience utilisateur et redirections IP

Lorsque les entreprises commencent à vendre dans d’autres pays, l’une des choses dont elles veulent s’assurer est que les utilisateurs obtiennent le bon contenu. Ceci est particulièrement important lorsque les produits changent et que l’achat d’un produit incorrect entraînerait des problèmes pour l’utilisateur ou encore que le produit ne soit pas disponible pour eux. Votre service client, votre expérience utilisateur ou votre équipe juridique vous demandera de rediriger les utilisateurs vers le pays approprié.

Il n’y a rien de mal à demander à un utilisateur de sélectionner le pays dans lequel il réside et de définir un cookie, mais beaucoup de gens ne veulent pas déranger leurs utilisateurs. Par conséquent, ils détectent l’adresse IP de l’utilisateur, puis forcent une redirection à partir de là. Cependant, les adresses IP sont inexactes. Vous pouvez résoudre ce problème en détectant l’adresse IP utilisée par le pays (ou si le trafic est organique, de quelle version de Google il provient) et en utilisant un pop-up JavaScript pour demander quel est son pays préféré, puis définir un cookie avec cette préférence. Même si l’utilisateur clique sur le contenu d’un autre pays dans le futur, il sera redirigé vers le bon contenu.

Conclusion

Finalement le contenu est toujours le plus important pour le référencement de votre site, surtout quand il est traduit en plusieurs langues. Mais quelques considérations et un peu de technique peuvent vous aider à maitriser le SEO international et à arriver au sommet de la première page de Google.

Voici un vidéo de Google à ce sujet.