+33 661674223 / 0559156586 contact@sense-education.com

Gestion de Projet Web

Les affaires sont florissantes. Après beaucoup de travail acharné, vous vendez bien en France et vous avez décidé de vendre aux anglais et aux américains, avides de produits français malgré les apparences actuelles.

Cependant, un problème se pose : vous avez déjà du mal à suivre cette croissance en France. Qui va alors gérer ce travail de localisation en interne ?

La solution ? Optez pour un chef de projet web spécialisé dans la conduite de projet pour la localisation de sites webs.

Mais qu’est-ce que la gestion de projet web d’abord?

La gestion de projet web est l’art d’équilibrer les objectifs concurrents, de gérer les risques et de surmonter les contraintes pour livrer avec succès un produit répondant aux besoins des clients (les payeurs des factures) et des utilisateurs.

En termes simples, la gestion de projet logiciel, c’est l’art de faire quelque chose avant le délai, conforme aux normes de qualité et au budget.

PMBOK est reconnu depuis 2000 par l’ANSI (American National Standards Institute) comme le standard de la littérature de gestion de projet. PMBOK décompose la gestion de projet en 5 groupes de processus (Initialisation, Planification, Exécution, Contrôle, Clôture) et 9 domaines de connaissance (intégration projet, périmètre, calendrier, coûts, qualité, ressources humaines, communication, risques, achats).

Par rapport à la gestion de projet d’une traduction de site, qu’est ce qu’un chef de projet web va vous apporter?

En premier lieu, il y a plusieurs points à co-ordonner et à prendre en considération:

Par rapport à la traduction, il convient de:

  • Décider quel contenu traduire
  • Extraire le contenu du site pour l’envoyer au traducteur.

En ce qui concerne le SEO: il faut faire une étude des mots clés pour le pays destinataire afin de s’assurer que vos produits et services seront trouvés sur le web par les clients dans les pays cibles.

Une fois la traduction effectuée, il faut insérer la traduction dans le site.

  • Quelle est la solution technique choisie?
  • Est-ce que le contenu a changé depuis l’envoi de la traduction originale?
  • Qui va vérifier que chaque page est bien traduite?
  • Vos graphiques sont ils traduits? Faut il un travail supplémentaire de graphiste?

Quelle est la réglementation dans chaque pays par rapport à la TVA, la facturation, les cookies, les périodes des soldes? Les soldes sont à priori à des dates spécifiques en Grande Bretagne, mais aux Etats Unis les dates tournent autour de certains jours (Black Friday, Cyber Monday, New Years Day, Memorial Day).

Comment gérer les devises? Avez vous les comptes bancaires nécessaires? Votre banque a-t-elle des solutions?

Les solutions de paiement actuelles, conviennent-elles à vos clients futurs. Savez vous par exemple que le plupart des allemands préfèrent payer en ligne sans carte de crédit?  Voici une étude récente montrant les méthodes de paiements préférées des américains:  http://www.tsys.com/Assets/TSYS/downloads/rs_2016-us-consumer-payment-study.pdf

Comment gérer les prix? Est-ce une simple conversion par rapport au taux change? Quel taux (du jour, du mois…)? Ou fixez vous vos prix en fonction de vos tarifs dans vos magasins physiques dans chaque pays? Ou encore par rapport à un benchmarking de prix? Cela ne sert à rien d’essayer de vendre un t-shirt beaucoup plus cher que le prix du marché dans le pays concerné.

Comment gérer le transport? Avez vous négocié les prix pour la livraison dans le pays concerné? Les différents transporteurs peuvent avoir des offres plus ou moins favorables pour certains prix. (DHL, Fedex, Royal Mail…). Votre plateforme e-commerce, vous permet-elle de changer les prix de livraison facilement en fonction du pays?

Quelles sont les habitudes dans votre pays de destination ? Savez-vous qu’en Grande Bretagne un client peut retourner un article et demander le remboursement jusqu’à 14 jours après la date de réception de l’article acheté pour le retourner et se faire rembourser ?  Vous disposez ensuite d’un délai 14 jours pour le rembourser une fois le produit est retourné.

Le client n’est pas obligé de donner une raison pour le retour. Le client a jusqu’à 6 ans pour vous demander de remplacer ou réparer un article défectueux.

Avez vous un service client adéquat pour conseiller vos clients avant l’achat et les renseigner en après-vente? Vos conseillers en service client, comprennent-ils tous les accents et habitudes des pays de destination, en plus de parler couramment la langue?

Vos réseaux sociaux sont ils traduits? Faut il donner la possibilité à vos clients anglais et américains de vous joindre par Facebook ou Twitter? En février 2016 Facebook a lancé sa nouvelle fonctionnalité pour gérer le multilingue. Très simple d’utilisation, cette fonctionnalité permet de publier un post en autant de langues qu’on le souhaite, tout en restant en mode public. Mais toujours faut-il avoir quelqu’un qui sait écrire les posts en anglais.

Pour conclure, tous ces points et toutes ces étapes doivent être pris en considération, planifiés, budgetés et testés avant la mise en ligne de votre magnifique site multilingue, pour vous assurer d’obtenir les résultats voulus dans les délais voulu et sans que les coûts vous échappent. La gestion de projet web est un métier et il faudrait mieux engager un professionnel. 

Vous êtes un agence web avec un client anglophone ou un client qui fait partie d’un groupe anglophone ? 

Après plusieurs années de gestion de projet en anglais et en français, je suis un chef de projet freelance et bilingue qui connait les cultures anglaises, américaines et australiennes, ainsi que les termes spécifiques et vocabulaire de gestion de projet web, e-commerce et digital en anglais et français. Par conséquent je peux diriger votre projet web en faisant le lien entre votre client en anglais et vos services en internes ou partenaires en français. 

Vous pouvez consulter mon CV pour évaluer mes connaissances spécifiques et techniques dans le domaine de la gestion de projet web. https://www.voxnative.com/wp-content/uploads/2017/07/CV-Lucy-Palmer-N.pdf